CIBTP et DSN : notre web-série

De septembre à décembre 2021, découvrez chaque mois un nouvel épisode de notre série pour en savoir plus.

Chaque mois, les entreprises (ou tiers déclarants) génèrent la DSN via leur logiciel de paie.

À partir de 2022, la DSN inclut un paramétrage permettant d'intégrer des données à destination de la caisse.

Toutes les données passent dans le circuit national et celles qui concernent la caisse lui sont désormais transmises pour calculer les cotisations dues par les entreprises ainsi que les droits à congés acquis par leurs salariés.

Rendez-vous début novembre pour le prochain épisode !

Épisodes précédents

À compter du 1er janvier 2022, les déclarations à la caisse CIBTP passent par la DSN

À partir de 2022, fini les déclarations de salaires (DUCS CIBTP), puis les DNA (DADSU CIBTP) à partir de 2023. Les déclarations aux caisses Congés Intempéries BTP passeront désormais par la Déclaration sociale nominative (DSN). Seules les demandes de congés et les déclarations d’arrêts intempéries continueront à passer par les circuits de déclaration actuels.

Les déclarations CIBTP en DSN nécessitent une mise à jour et un paramétrage du logiciel de paie

Chaque mois, les entreprises (ou tiers déclarants) génèrent la DSN via leur logiciel de paie.
À partir de 2022, la DSN inclut un paramétrage permettant d’intégrer des données à destination de la caisse.
Toutes les données passent dans le circuit national et celles qui concernent la caisse lui sont désormais transmises pour calculer les cotisations dues par les entreprises ainsi que les droits à congés acquis par leurs salariés.